Bitcoin

Le bitcoin : ce que nous savons derrière le pseudonyme Satoshi Nakamoto

Le 24 février 2021 — 4 minutes de lecture
inventeur btc

Le bitcoin est une monnaie virtuelle, techniquement appelé cryptomonnaie autrement dit qu’elle nécessite pas une banque centrale comme les monnaies ordinaires, elle utilise plutôt un système d’échange en réseau où chaque entité est à la fois client et serveur, elle est purement virtuelle et n’existe que sur internet.

Il est possible avec le bitcoin d’effectuer des paiement en ligne sans intermédiaire , une façon de se passer des banques et des États, ce qui le rend peu appréciables par ces dernières.

Elle a été créée par un groupe de personnes surnommé Satoshi Nakamoto en 2009, qui demeurent anonymes jusqu’à nos jours.

Dans notre article on vous dit tout ce que l’on sait sur ce qui se cache derrière le pseudonyme Satoshi Nakamoto.

Qui est Satoshi Nakamoto ?

Jusqu’à aujourd’hui on ne sait toujours pas qui est l’anonyme le plus célèbre et le plus riche de la planète, a priori selon le nom on peut se dire qu’il s’agit d’un japonais mais en fait personne n’en sait rien, ni même s’il est toujours en vie. Par contre, ce que l’on sait, c’est que la personne qui se cache derrière ce surnom a commencé à travailler sur le bitcoin en 2007 avant de le lancer le lendemain de la crise financière en 2008.

Pour décrire le fonctionnement du système bitcoin, Satoshi Nakamoto a publié un livre intitulé « Livre blanc du Bitcoin ».

Une autre hypothèse est émise quant à l’identité de Satoshi Nakamoto : il s’agirait d’un groupe de chercheurs formant un consortium de quatre sociétés : Samsung, Toshiba, Nakamichi et Motorola – avec un nom acronyme constitué des syllabes SA-TOSHI-NAKA-MOTO.

Ce qui est sur, c’est que Satoshi Nakamoto est très riche, il possède plus d’un million de bitcoins, ce qui correspond à environ 5 milliards de dollars de valeur nette.

Une autre hypothèse suggère que Satoshi était l’invention de Hal Finney, mais celui-ci est tragiquement décédé en 2014 d’une sclérose latérale amyotrophique et il a gardé l’identité de Satoshi secrète.

Cependant, l’australien Craig Wright affirme avoir inventé le bitcoin, il a été condamné à verser la somme d’un demi-million de bitcoins l’équivalent de 4,3 milliards d’euros à Ira Kleiman, qui affirme que son frère Dave Kleiman, décédé en 2013, l’a aidé à créer le bitcoin entre 2009 et 2010. Mais beaucoup contestent cette hypothèse.

Le créateur mystérieux aurait-il créé une arnaque ?

Tout le mystère autours de l’identité du créateur du bitcoin accroit le scepticisme de certains et la curiosité d’autres.

Si le bitcoin connaît de plus en plus d’engouement, c’est parce que sa valeur ne cesse d’augmenter de jour en jour et que des milliardaires tel que Elon Musk en parle régulièrement et même de la possibilité de créer des bitcoins avec la Tesla. Ceci n’empêche pas de douter quelque peu de la tangibilité de cette cryptomonnaie car, en fait, le bitcoin ne repose sur rien de tangible. Considéré comme “l’or numérique”, le bitcoin a la même la caractéristique que « l’or noir » : il est produit en quantité limitée, le nombre maximum de bitcoins en circulation est fixé à 21 millions. De plus, il ne subit pas d’inflation. C’est ce principe de rareté qui fait du bitcoin une ressource précieuse, même si elle n’est pas tangible. Si un jour les États et les banques décident de le réglementer, tout va changer et sa valeur en sera affectée.

Rappelons enfin quelques avantage du bitcoin :

  • Le bitcoin est rapide: quelle que soit la quantité de la somme, le transfert du bitcoin se fait très rapidement tout est une question de minutes,
  • le coût du transfert est gratuit ou coûte seulement quelques centimes et ce vers n’importe quelle partie du monde,
  • vous pouvez envoyer des bitcoins n’importe où dans le monde,
  • les transactions sont transparentes, elles sont visibles en temps réel sous des pseudonymes sous la forme d’une adresse Bitcoin.